Assemblée nationale: Séminaire parlementaire régional : Discours d'ouverture de M. Albert Richard ROYEMBO, Deuxième Vice-président de L’Assemblée nationale



Monsieur le Premier Vice-Président du Sénat,

Madame le Ministre d’Etat, en charge des Relations avec les institutions constitutionnelles,

Mesdames les Membres du Gouvernement,

Excellences Mesdames et Messieurs les Représentants du Corps diplomatiques et des Organisations internationales,

Mesdames les Mairesses des Communes de Libreville et d’Owendo,

Chers collègues parlementaires francophones de la Région Afrique,

Chers collègues,

Distingués Invités,

Mesdames, Messieurs.

…………..

 

C’est pour moi un immense honneur de m’exprimer devant vous ce matin, à l’occasion de ce séminaire régional sur la thématique de la « Budgétisation sensible au genre », co-organisé par le Parlement gabonais, l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) et l’Agence Française de Développement (AFD). 

Ce privilège est d’autant plus important que je m’exprime ici au nom du Très Honorable Faustin BOUKOUBI, Président de l’Assemblée Nationale du Gabon et Premier Vice-président de l’APF.

Aussi, à l’entame de ce propos, permettez-moi de saluer très chaleureusement nos collègues et frères venus du Maroc, du Rwanda et du Burundi, tout comme nos amis du secrétariat général de l’APF. Votre arrivée à Libreville, non seulement elle honore notre Section, mais elle est surtout le signe palpable du dynamisme et de la fraternité entre nos pays, nos autorités et nos peuples respectifs.

Je voudrais aussi par cette occurrence, témoigner notre gratitude à l’AFD, partenaire de ce événement qui s’est désormais et résolument engagé à nos côtés, pour soutenir l’action des parlementaires francophones que nous sommes. Madame la Directrice, soyez ainsi remercié.

Ces remerciements s’adressent aussi au Gouvernement de la République, avec lequel nous travaillons en étroite  symbiose, pour le bien-être de nos populations.

En outre, je ne saurais omettre tous nos partenaires ici présents, représentés par leurs ambassadeurs et les représentants accrédités dans notre pays. Mesdames et Messieurs, recevez par ma voix notre sincère gratitude car, vous êtes les témoins des efforts multiples effectués par le Législatif et l’Exécutif gabonais, sur les très hautes instructions de Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat. Un engagement traduit en acte, notamment dans les politiques publiques axées sur le genre.

Et, en la matière le Gabon peut être fier. Fier de l’adoption de nombreuses réformes législatives, politiques, économiques et sociales en faveur de l’autonomisation de la femme, de l’élimination des pratiques discriminatoires basées sur le genre et la promotion du leadership féminin.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Ce séminaire, au regard de la qualité des intervenants et des personnalités présentes sera, je n’en doute pas un instant, une formidable occasion pour questionner nos politiques budgétaires, l’affectation des ressources financières ou la création des infrastructures, sous l’angle du genre.

Raison pour laquelle le Bureau de notre Institution, les deux Chambres du Parlement, forment le vœu que  ces assises rentrent dans les annales et constituent un pas majeur de la réflexion sur la question fondamentale des politiques publiques sensibles au genre.

Tout en vous réitérant la profonde gratitude du Président Faustin BOUKOUBI et de l’ensemble des Parlementaires de notre pays et en souhaitant plein succès à ces travaux, je déclare donc ouvert ce séminaire régional de l’APF à Libreville, sur la budgétisation sensible au Genre.

Vive la francophonie parlementaire ;

Vive la fraternité africaine ;

Je vous remercie.

Le Président de l’Assemblée Nationale

Faustin BOUKOUBI

Président de l’Assemblée Nationale

A la une

Editorial

Publications

Textes de référence

Supports

Médiatheque

Horaires d'ouverture

Du Lundi au Vendredi
de 07h30 à 15h30

Nous Contacter

Palais Léon MBA Boulevard Triomphal Omar BONGO
BP: 29