Assemblée nationale: le FMI face à la Représentation nationale



Le FMI face à la Représentation Nationale

(Assemblée Nationale, Libreville), le 15 novembre 2022. C’est en sa qualité de Conseiller des Etats, que le Fonds Monétaire International via son représentant au Gabon, Gomez Agou a présenté son rapport semestriel sur les perspectives économiques en Afrique Subsaharienne au Palais Léon Mba en présence du chef de la Représentation nationale, l’honorable Faustin Boukoubi et son homologue du Sénat, la Vénérable Lucie Milébou épse Mboussou.

 

Le Palais Léon Mba a abrité hier une rencontre entre le Fonds Monétaire International (FMI) et les élus nationaux. Une séance de travail interactive qui avait pour but d’édifier les députés et les Sénateurs sur les perspectives économiques en Afrique Subsaharienne avec un trait appuyé sur le Gabon.

Occasion pour le chef de la première Chambre du Parlement, Faustin Boukoubi de magnifier le choix porté sur l’Assemblée Nationale pour abriter cette importante rencontre dont le thème tourne autour de la situation économique morose que connaît le monde ces derniers temps.

Ces échanges qui constituent à n’en point douter une opportunité pour les parlementaires de bénéficier des éclairages du partenaire par excellence des Etats en matière financière.


Dans son partenariat signé avec l’Etat gabonais en août dernier, le FMI s’est engagé à accompagner le Gabon dans ses réformes économiques. C’est dans ce cadre que l'institution bancaire a choisi le Parlement pour communiquer sur la présentation des perspectives économiques en Afrique Subsaharienne.


En effet, au cours de sa présentation, le fonctionnaire du Fonds Monétaire International Gomez Agou a rassuré les parlementaires quant aux efforts fournis par les autorités gouvernementales gabonaises sur le respect des recommandations de l'institution de Breton Woods en vue d’améliorer la situation financière du Gabon.


Après la présentation du rapport aux parlementaires, Gomez Agou s’est entretenu avec la presse nationale aux côtés du Président de l’Assemblée Nationale, Faustin Boukoubi et le président du Sénat, la Vénérable Lucie Milébou épse Mboussou.

Il a déclaré aux hommes des médias que la situation économique du Gabon s’est considérablement améliorée.


Se voulant plus rassurant après son exposé, il a souligné que le Gabon a fait des progrès sur le plan économique ces 12 derniers mois dans le cadre du programme.

Dans cette lancée, l’expert du FMI, a précisé qu’au moment où le programme avait lieu, le pays connaissait une phase de récession importante, le Gabon avait une dette très élevée. De ce fait, il était important de mettre en place un mécanisme efficace afin d’améliorer les finances publiques et les secteurs stratégiques du pays.

D’un ton rassurant, l’économiste a déclaré que le Gabon est sorti de la récession et qu’il est sur une phase de relance économique importante.

‘’Lorsqu’en 2021, nous faisions le programme du FMI, on souhaitait réduire la dette du pays de 78 % à 70 % du PIB en 2024.

En 2022, le pays a déjà sa dette bien en deçà de cet objectif. La dette du Gabon est autour de 55 % du PIB’’, a-t-il indiqué.

Pour boucler cette journée d’échanges, l’honorable Faustin Boukoubi s’est félicité du choix porté par le FMI sur l’Assemblée Nationale.

‘’Nous voyons dans ce choix une marque de considération témoignée à l’endroit de la Représentation nationale et la traduction de cette prestigieuse Institution Internationale qu’est le Fonds Monétaire International au débat démocratique dont le Parlement gabonais dans son ensemble reste l’incarnation vivante’’, a conclu Faustin Boukoubi.

Le Président de l’Assemblée Nationale

Faustin BOUKOUBI

Président de l’Assemblée Nationale

A la une

Editorial

Publications

Textes de référence

Supports

Médiatheque

Horaires d'ouverture

Du Lundi au Vendredi
de 07h30 à 15h30

Nous Contacter

Palais Léon MBA Boulevard Triomphal Omar BONGO
BP: 29